Essayons de rester zen

ESSAYONS DE RESTER ZEN

 

Tensions politiques, économiques, climatiques, ambiance survoltée au travail, agressivité dans les transports, stress à la maison, effet de ras le bol ou de déprime, coups tordus et désillusions : comment garder la tête froide et le cœur en bon état ? Voici donc, en cette période un peu compliquée, trois astuces personnelles éprouvées pour y arriver. C’est une ordonnance anti-stress  que l’on pourrait nommer  « méthode des 3 R ».

 

Astuce 1 : R comme respirer

 

Quelle que soit la source ou quel que soit  le type de stress, la respiration est une méthode très simple pour en diminuer les effets néfastes. Vous venez d’apprendre une mauvaise nouvelle ? Respirez. On vient de vous faire une réflexion désobligeante ? Respirez. Vous êtes au bout du rouleau. Respirez. Avant de vous mettre en colère ou de ruer dans les brancards, ne dites rien et prenez l’air au sens propre du terme. En plus, c’est prouvé scientifiquement, la respiration profonde ou ce que l’on appelle aussi la « cohérence cardiaque » permet de diminuer l’anxiété et de mieux gérer les émotions négatives. Alors quand tout semble aller de travers prenez cinq minutes et ins-pi-rez lentement pendant cinq longues secondes puis ex-pi-rez tout aussi profondément pendant cinq secondes, puis recommencez comme cela plusieurs fois jusqu’à ce que la boule au ventre ou l’étau au cerveau se desserrent et disparaissent progressivement. Mieux oxygéné et plus relax, cela vous évitera de réagir à chaud, de vous laisser aller à la colère et de prendre les mauvaises décisions. Et si vous avez encore des doutes, essayez tout simplement. Vous verrez, c’est saisissant d’efficacité. En prime l’air est encore gratuit alors profitez-en !

 

Astuce 2 R comme relativiser

 

Une fois réoxygéné, vous pouvez passer à la deuxième astuce et vous demander si ce qui vous a mis dans un tel état était aussi fondamental que cela finalement. Cette situation aura-t-elle la même importance dans un mois, dans un an, dans dix ans ? Cela touche–t-il à quelque chose de vraiment essentiel dans votre vie ? Est-ce vraiment si grave ? En clair pensez à relativiser et si la situation est vraiment grave, autrement dit, si la vie ou la santé de quelqu’un est en jeu, dites-vous que ce n’est pas en vous laissant gagner par la pression que vous allez trouver la bonne solution. Et si vous avez du mal à prendre du recul ou si vous avez tendance à tout prendre au sérieux, ayez à portée de main quelques citations qui vous rappellent la vraie valeur de la vie. En voici une pour la route, écrite par Confucius « On a deux vies, et la deuxième commence le jour où l’on se rend compte qu’on n’en a qu’une. »

 

 

Astuce 3 R comme réagir

 

Il y aura des moments de découragement, de solitude, de « j’en peux plus », il y aura des moments où vous aurez l’impression que le monde entier vous en veut. Mais passée l’étape de la respiration et de la relativité, il faut envisager de reprendre les choses, son moral et sa vie en main. J’adore ce proverbe mexicain qui dit :  « Ils ont essayé de nous enterrer… Mais ils ne savaient pas que nous étions des graines. »  Devenons, soyons ces graines pleines d’avenir et de promesse et laissons derrière nous les tracas personnels ou professionnels passés comme de vieilles gangues périmées. Réagissons et ne nous demandons pas « Pourquoi moi ? », ne nous apitoyons pas sur notre sort et demandons-nous plutôt « qu’est-ce que cette mésaventure m’a appris ? » et « comment vais-je transformer cette difficulté en opportunité ? » Restons sereins !

 

Michelle Jean Baptiste

Related posts:

Laisser un commentaire

*