Chen Man, photo trip urbain post-moderne

Ses clichés ont fait les couvertures de Vogue, Elle, Grazia, Cosmopolitan, Men Style, Harper’s Bazaar, et bien d’autres magazines de renommée internationale. Certaines de ses œuvres font partie de collections permanentes dans des musées. Exploration de l’univers de Chen Man, mannequin et photographe chinoise, visionnaire et résolument post-moderne.

 

Née à Pékin en 1980, Chen Man (photo ci-dessus) s’est toujours intéressée au dessin et développe très tôt des qualités artistiques. Après ses études secondaires, elle s’inscrit à la China Central Academy of Fine Arts, l’école nationale des beaux-arts de la capitale. A 23 ans, alors qu’elle est encore étudiante, ses premières photos (de mode) apparaissent dans des magazines chinois. Le succès arrive rapidement, et ses clichés commencent à faire la couverture de nombreux magazines internationaux : Vogue, Elle, Cosmopolitan, Esquire, Grazia, Men Style, et Harper’s Bazaar, entre autres, se l’arrachent.

chen-man-9
Photo réalisée pour le magazine Vogue en 2009, intitulée « Long Live The Motherland ». (c) Chen Man

 

Elle réalise également des campagnes publicitaires pour de grands groupes, et son travail est présenté dans de nombreuses expositions. Certaines de ses œuvres photographiques font dorénavant partie des collections permanentes de l’Asian Art Museum de San Francisco, du Victoria and Albert Museum de Londres, du Beijing Today Art Museum et du Museum of Contemporary Art de Shanghai. Très belle, Chen Man a aussi posé dans des magazines de mode en Chine.

"Astronaut", portrait réalisé par Chen Man en 2003, actuellement dans la collection permanente du Victoria and Albert Museum de Londres.
« Astronaut », portrait réalisé par Chen Man en 2003, actuellement dans la collection permanente du Victoria and Albert Museum de Londres.

 

Le style de Chen Man se distingue par la qualité de sa post-production, notamment sa maîtrise de Photoshop et d’autres applications numériques. Elle est par ailleurs une véritable artiste qui parvient à mêler la création picturale à la photographie dans le processus d’édition. Comme une peintre et plasticienne, Chen Man effectue un travail remarquable sur les couleurs et les formes, ce qui donne parfois à ses œuvres l’aspect de fabuleux tableaux. Elle maîtrise aussi l’art de la calligraphie, qu’elle a utilisée dans le domaine de la communication publicitaire.

(c) Chen Man
(c) Chen Man

 

L’artiste est résolument ancrée dans sa culture, millénaire, à laquelle elle apporte cependant une touche contemporaine. Nombre de ses créations ont été influencées notamment par la peinture traditionnelle et le bouddhisme. Chen Man témoigne également des changements considérables à l’œuvre dans une Chine en pleine mutation économique, environnementale et culturelle. « Je décris mon travail comme une fusion », déclarait Chen Man dans une interview à CNN en décembre 2015. « Je combine les extrêmes : le sexy et le serein, la philosophie et la mode, la solennité et l’humour. Ce sont plein de contradictions, mais unifiées cependant. C’est la caractéristique de la Chine ».

Photo prise pour Harper's Bazaar Magazine en 2009. (c) Chen Man
Photo prise pour Harper’s Bazaar Magazine en 2009. (c) Chen Man

Related posts:

About Philippe Triay

Journaliste, grand reporter à France Ô/Outre-mer 1ere. Sillonne fréquemment l'Asie du Sud-Est. Auteur de "Pour une lecture fanonienne de Césaire" (essai, éditions Dagan, avril 2015), et de "Barbaries" (poésie, éditions du Manguier, février 2016).

Laisser un commentaire

*