Salon du Livre de Washington D.C 5ème édition.

Pluton-Magazine : Comment vous est venue l’idée de créer un Salon du Livre Français aux Etats Unis ?

Bob Rémy : À la suite d’une collecte d’opinions réalisée autour du thème loisir culturel dans la région métropolitaine de Washington, D.C, l’on a assisté à une forte propension  aux rencontres littéraires. Le premier test a été plutôt encourageant et depuis la tendance a été nettement favorable à une rencontre littéraire bi-annuelle d’où la naissance du Salon du Livre de Washington, D.C sous mon leadership et tout en épousant le concept « TOUT MONDE » d’Edouard Glissant. Maintenant on en est à notre 5ème édition soit une institution vieille de dix ans.

Pluton-Magazine : Y a-t-il vraiment un public pour ce salon ?

Bob Rémy : Le Salon du Livre de Washington, D.C s’installe dans la Capitale Américaine, un milieu cosmopolite où se retrouvent les ressortissants de toutes les régions du monde. Dans cet ordre d’idée le Salon du Livre de Washington, D.C s’adresse à tous les Francophones dans la région métropolitaine de Washington, D.C et ils sont nombreux pour constituer un important vivier linguistique.

P1130041Pluton-Magazine : Pourquoi avoir choisi l’Université de Howard ?

Bob Rémy : Tout d’abord, la Howard University est mon ALMA MATER. En outre c’est un milieu académique prestigieux, situé en plein cœur de la capitale américaine sur les Rives du Potomac. Aussi, la Howard University joue un rôle incontournable dans la formation de la jeunesse afro- américaine. Par ailleurs, la Howard University a une politique d’ouverture sur les minorités ethniques qui la distingue bien. Elle est essentiellement « La Mecque » généreuse qui accueille à bras ouverts les plus brillants esprits d’où qu’ils viennent.

Pluton-Magazine : Quelle conception avez-vous du Salon Du Livre ?

bobremy2Bob Rémy :  J’ai envie de répondre de la façon suivante. D’abord c’est une grande réunion littéraire qui se tient annuellement ou pas à une date envisagée et dans un lieu spécifique. Le Salon du Livre de Washington, D.C, par exemple, est une réunion printanière et bi-annuelle dont le but est d’assurer aux écrivains des deux sexes de présenter leurs travaux ou leurs plus récentes créations. C’est une porte grande ouverte sur le « TOUT MONDE ». Cette réunion culturelle est aussi une saison où le climat est favorable à la floraison des plantes, une source d’inspiration pour les jeunes écrivains et une opportunité indéniable où la jeunesse a l’avantage de se plonger dans l’espace littéraire.

Pluton-Magazine : Que pensent les écrivains participants au salon ?

Bob Rémy : À chaque édition du Salon du Livre de Washington, D.C, il y a des demandes répétées de la part des écrivains qui ont participé antérieurement. L’on peut en déduire que la satisfaction a été au rendez-vous. À ce fait je peux citer des écrivains comme : Gary Victor, Gary Klang, Joël Des Rosiers, Christine LARA, Josaphat Robert Large, Emmelie Prophète, Dominique Lancastre et bien d’autres.

Pluton-Magazine : Vous accordez une importance particulière à vos têtes d’affiche que vous ne dévoilez qu’à la dernière minute. Avez-vous une surprise cette année ?

bobremyBob Rémy : Certainement, mais ce sera le résultat d’une délibération. Son nom sera révélé à la presse ultérieurement. Le thème retenu pour l’édition 2016 est le suivant : « Saveur des Mots et le Bonheur de Lire : Vers une Littérature sans Frontières ».

Bob Rémy PDG, Salon du Livre de Washington, D.C Membre du Comité exécutif. Il interviendra sur le site de Pluton-Magazine pour présenter ses invités.

 

 

Related posts:

3 comments

Laisser un commentaire

*