La Dame de chez Maxim

 

 

La Dame de chez Maxim

Le Docteur Petypon n’est pas un noceur mais, entraîné par son ami Mongicourt, il a fait la bombe jusqu’au petit matin ; et à midi il dort encore. Mongicourt, l’ami, le découvre sous un canapé renversé. Surgit une jeune femme en chemise de jour, la Môme Crevette, danseuse au Moulin Rouge.

Le général Petypon, oncle à héritage, débarque à l’improviste, de retour d’Afrique. Ne se doutant pas des frasques de son neveu, il prend la Môme pour l’épouse de celui-ci. Petypon laisse son oncle dans l’erreur. Le colonel est là pour inviter son neveu au mariage de la nièce Clémentine, dans son château en Touraine. Le Docteur se voit contraint d’emmener la Môme avec lui…

Gabrielle, la femme du Docteur, reçoit tardivement la lettre qui lui annonce le mariage. Elle part à son tour pour la Touraine. Mongicourt, apprenant le départ de Gabrielle, y part lui aussi.

Tous se retrouvent au château, où la Môme avec ses manières lestes sème un charmant désordre. Les dames de province, prenant la Môme pour une Parisienne, se mettent, par snobisme, à l’imiter : « Et allez donc, c’est pas mon père ! ».

Après le succès de son précédent spectacle, Le cas de la famille Coleman, Johanna Boyer, comédienne et jeune metteuse en scène talentueuse, s’attaque avec fougue au célèbre vaudeville de Feydeau.

Un cocktail de talents secoués au shaker pop de Johanna Boyer, donne à ce classique de la comédie un très sérieux coup de fouet aux papilles ! C’est « Glam », inventif, « Gay friendly » à souhait. Pour cela, elle peut s’appuyer sur une ronde de comédiens tous très talentueux. Vanessa Cailhol, incarne une Môme Crevette plus vraie que nature. Elle s’illustre dans la gouaillerie des trottoirs de la Butte, virevolte, éructe, séduit, enchante ! D’une voix assurée, elle entame plusieurs tours de chant qui ouvrent un courant d’air de modernité et dépoussière la maison Feydeau. Acteur Caméléon, Arnaud Dupont, tantôt docteur en bourgeoisie, tantôt improbable duchesse de province, il excelle (comme à son habitude) dans cette exercice taillé à sa mesure.Soulignons également que Garlan le Martelot est assez unique dans ses deux rôles, incarnant une jeunesse encore boutonneuse et niaisée.
Pamela Ravassard, Florian Choquart, Lauri Lupi, Vincent Viotti et Mehdi Bourayou sont également parfaits dans leur partie !
Ajoutons que la création musicale de ce dernier, jouant au piano en live, accompagne à merveille cette très enjouée Dame de chez Maxim !

 

L’exercice du vaudeville est respecté et il est ici accompli avec brio. L’auteur aurait sûrement adoubé cette version aussi pétillante et frappée qu’une délicieuse coupe de Champagne!

La Dame de chez Maxim

De Georges Feydeau

M.E.S. Johanna Boyer

Au Théâtre Actuel à 15h10

80 Rue Guillaume Puy. 84000 Avignon

Related posts:

About Angelo Corda

Angelo Corda est un auteur français. Scénariste, il écrit aussi pour le théâtre ainsi que pour plusieurs médias.

Laisser un commentaire

*