Un jardin sur le toit: l’iris agréable, belle et élégante

« L’iris Illyrica a reçu son nom de sa ressemblance avec l’iris du ciel. Pour cela même, les latins la connaissent comme arcumen, nom dû à ce que sa fleur, par la variété de ses couleurs, imite l’arc-en-ciel. » (Saint Isidore de Séville)

 » The iris Illyrica received its name from its resemblance to the iris of the sky. For this very reason, the Latin know it as arcumen, name due to the fact that its flower, by the variety of its colors, imitates the rainbow. (Saint Isidore of Seville)

Généralement la plantation des Iris a lieu au printemps et en été pour une floraison l’été suivant. Agréable, belle et élégante l’Iris trouvera sa place sur vos balcons ou en terrasse. Les rhizomes sont plantées de 5 a 10 cm d’espace en laissant dépasser un peu celles-ci pour recevoir du soleil. On peut arranger en bac pour avoir un effet décoratif à souhait. L’iris a besoin de soleil  pour fleurir correctement mais redoute les terres gorgées d’eau qui peuvent faire pourrir les racines.

L’iris se multiplie par division et au bout de 3 ou 4 ans les rhizomes serrées peuvent être séparées et on procède alors à la plantation.

L’iris est particulièrement résistante à la sécheresse et ne devra être arrosée qu’en cas de très fortes chaleurs et/ou de sécheresse prolongée si la terrasse est de plein pied. En pot et en hauteur un arrosage régulier suffit.

Un peu d’histoire

 

La première trace de l’iris a été découverte le long de la mer Méditerranée, 3 000 ans avant J.C. Sacrée d’abord en Égypte, elle s’introduit ensuite sur l’ensemble de l’hémisphère nord. 

Iris, présente alors dans la mythologie grecque, est la messagère des dieux et s’illustre par un arc-en-ciel en référence aux nombreuses couleurs de la fleur.

De nos jours, cette plante est l’emblème de la ville de Bruxelles et ce, depuis déjà deux millénaires. En effet, la ville étant recouverte de marécages, la fleur y pousse et s’y multiplie très aisément.

À son époque, Charlemagne la possédait sur son sceptre. L’iris est considérée comme l’emblème des rois en France. Nommée « fleur de lys », elle a été popularisée par Clovis. Sa présence sur le chemin menant les âmes des défunts vers Dieu, cette plante était réincarnée en arc en ciel et donc, était considérée comme la messagère des Dieux. ( Certiferme.com )

 

Iris et les parfums 

 

Le beurre d’iris est obtenu par distillation des rhizomes (tiges souterraines) d’une variété d’iris originaire de la région de Florence, en Italie. C’est une des matières de parfumerie la plus chère, car le rendement est extrêmement faible, et il faut attendre 3 années de séchage avant la distillation. On obtient environ 2 kilos d’huile essentielle avec 1 tonne de d’iris, elle est donc réservée à la parfumerie de luxe, comme dans Chanel N°19. Son odeur est complexe et délicate, poudrée, boisée, paillée, beurrée, violette, tout en étant linéaire et très persistante. On la trouve également dans des notes masculines comme Dior Homme. (Extrait site Au parfum)

 

Choix de Pluton-Magazine

 

Pour le parfum à  base d’iris nous restons en Provence et notre choix se portera sur une eau de toilette de l’Occitane:

 

L’ eau de toilette Iris Bleu & Iris Blanc allie dans un parfum précieux et singulier les notes veloutées de l’iris bleu de  Grasse aux notes transparentes de l’iris blanc de Méditerranée. (L’occitane)

 

 

 

 

 

 

 

 

Iris à feuilles de graminées.

 

Iris graminea est une espèce sauvage du sud d’Europe.  Elle s’étend de l’Espagne jusqu’en Ukraine, elle aime les sols calcaires plutôt secs et pauvres de nutriments. Ses fleurs ont un délicat parfum d’abricot. (Photo de couverture contribution Francesca Palli. )

 

Autres propositions de Francesca Palli. Iris sauvages

Iris foetidissima
Iris psuedacorus
Iris lazica

 

 

 

Un Jardin sur le toit est une production Pluton-Magazine allant de Juillet à Août.

©Pluton-Magazine/jardin sur le toit/2017

 

Related posts:

Laisser un commentaire

*