Focus sur le troisième salon Livres, Justice et Droit à la Faculté de droit de Toulon

 

Le troisième salon Livres, Justice et Droit qui se tiendra les 16 et 17 mars prochains à la Faculté de droit de Toulon

.Il existe de nombreux salons littéraires, des salons du livre juridique mais un seul salon qui mêle tout à la fois la littérature, le droit et la pratique professionnelle judiciaire et il se passe à Toulon depuis l’année 2016.

Rencontre avec la co-organisatrice de ce salon, Maître Aurore Boyard, avocat au Barreau de Toulon, chargée de cours à la faculté de Droit, écrivain et chroniqueuse à Sud Radio et Pluton-Magazine.

 

 

PM : Comment vous est venue l’idée de créer ce salon ?

 

Me Aurore Boyard

AB : Le salon est né de la rencontre d’une idée commune avec Monsieur Thierry Di Manno, doyen de la Faculté de droit de Toulon. À l’époque, je faisais la promotion de mon premier livre dénommé  L’avocation  (Enrick B. Editions), qui sort en format poche en mars 2018, et j’étais assez surprise de constater que l’on me posait beaucoup de questions sur le monde judiciaire et le droit. Cela m’a interpellée. J’ai alors regardé sur internet et me suis renseignée par ailleurs : s’il existait des salons spécifiques sur le polar ou la jeunesse voire des salons sur les livres juridiques, en revanche rien n’avait été créé sur le monde judiciaire. Je suis allée rencontrer Monsieur DI MANNO en lui proposant d’innover et d’ouvrir la Faculté au public dans le cadre d’un salon du livre judiciaire. Il a accepté de m’aider à organiser cette manifestation en ajoutant également les universitaires. Et c’est dans ces conditions que la première édition du salon Livres, Justice et Droit est née en trois mois ! Monsieur Philippe Bilger nous a fait l’honneur de parrainer cette première édition et nous avons noué des partenariats afin que l’entrée soit gratuite. Le public a répondu présent, ce qui nous a encouragés à continuer.

 

 

PM : Quels sont les invités cette année ?

 

Geneviève Avenard

Notre parrain est Monsieur Jacques Toubon, Défenseur des Droits, dont la fonction est assez méconnue du grand public. Il nous semblait nécessaire de mettre en lumière ses activités et d’expliquer en quoi elles consistent. Il sera accompagné de Madame Geneviève Avenard, défenseure des droits des enfants, que nous avons décidé de mettre à l’honneur. En effet, la journée du vendredi matin est entièrement consacrée aux mineurs avec le thème suivant : « Les mineurs et la justice : entre citoyenneté, éducation, religion, laxisme et répression ». En sus de Monsieur Toubon et de Madame Avenard, Madame Isabelle Rome (magistrat présidant une Cour d’assises des mineurs), Monsieur Pierre Ribot (proviseur du Lycée Langevin à La Seyne-sur-Mer) viendront nous parler de leur pratique professionnelle, qui les confronte à cette problématique. Après la conférence, des questions pourront être posées par le public.

 

 

Une autre conférence concernant les enfants se tiendra le samedi, en fin de matinée, sur la place des enfants dans le divorce. Interviendront un juge aux affaires familiales, un psychiatre et un universitaire traitant du droit de la famille.

 

Madame Isabelle Rome (magistrat présidant une Cour d’assises des mineurs)

 

 

PM : Quelles seront les autres thématiques abordées au cours de ces deux journées ?

 

Olivier Leurent (Directeur de l’ENM)

Les sujets sont assez éclectiques mais touchent toujours à la vie quotidienne. Les rapports entre les magistrats, les avocats et les journalistes seront abordés par Olivier Leurent (Directeur de l’ENM), Olivier Morice (ténor du barreau de Paris) et Pascale Robert-Diard (chroniqueuse judiciaire du journal Le Monde). Ce sujet est plus que jamais d’actualité compte tenu des prises de parole intervenues dans des affaires criminelles récentes qui ont défrayé les journaux. Nous allons parler également de la défense pénale d’urgence qui nous concerne tous, entre le problème lié aux migrants et les audiences de comparution immédiate. La dernière conférence de cette journée de vendredi se conclura par une question impertinente : à quoi sert le Droit ? François Ost viendra nous en parler avec Jean-Jacques Sueur ; deux universitaires passionnants et dotés d’un humour qui, nous en sommes sûrs, fera mouche. Enfin, à 18 heures 30, Patrick Roger (Directeur Général de Sud Radio, qui anime tous les jours le grand matin) mènera le Grand Entretien de Jacques Toubon. Il reviendra sur le parcours hors norme de cet homme du droit.

 

Me Olivier Morice

Le samedi ouvrira sur une conférence liée aux erreurs judiciaires, avec la présence de Maître Henri Leclerc, Maître François Saint Pierre et Maître Olivier Morice, trois ténors du barreau de Paris, dont les interventions seront passionnantes. À 14 heures se déroulera le désormais traditionnel concours d’éloquence, lors duquel des élèves avocats vont s’affronter sur le sujet suivant : Droit et gastronomie. Puis, nous aborderons un sujet délicat s’agissant des écoutes téléphoniques et des perquisitions dans les cabinets d’avocats, avant de clôturer cette seconde journée par un thème plus léger concernant le Droit et la littérature : d’Agatha Christie à RJ Ellory, la psychologie cognitive. RJ Ellory sera présent et nous en sommes ravis. Il donne une dimension européenne à notre salon en sa qualité d’auteur international de polars noirs. Il s’agit d’ailleurs d’une innovation de cette année.

 

PM : Y a-t’il d’autres nouveautés ?

 

En sus de l’ouverture à l’Europe avec la venue de RJ Ellory, un prix littéraire sera décerné cette année pour la première fois par l’Académie du Var à l’un des auteurs présents. C’est la première fois qu’un prix littéraire « judiciaire » est créé, et nous en sommes enchantés. Le salon montre ainsi que le droit mène à tout et qu’il dépasse toutes les frontières.

 

Pluton-Magazine/2018

Secrétariat rédaction: Colette Fournier

Lien: https://www.salon-livresetdroits-tln.com/

Photo couverture: Jacques Toubon ©Francois Lafite/Wostok Press/Maxppp
France, Paris 02/07/2014

Crédit photos: Remerciement Salon livres, justice et droit.

 

Related posts:

Laisser un commentaire

*