Musique au Cœur du Médoc : Marie-Martine BOLLMANN et Mark DOBRINSKY au Château Dauzac

 

Musique au Cœur du Médoc recevait deux artistes de renommée internationale, Marie-Martine Bollmann, pianiste, et le violoncelliste russe Mark Dobrinsky, ancien élève de Rostropovitch, pour le premier concert de la saison au magnifique domaine du Château Dauzac, dans le Médoc. Un concert présenté par l’animateur de Radio Classique et musicien Christian Morin, parrain de Musique au Cœur du Médoc pour la saison 2017-2018, dans le cadre des 30 ans d’activité du MACM.

 

Christian Morin dans les studios de « Radio Classique », Paris, France.

Christian Morin, homme de radio (actuellement tous les matins sur Radio Classique), de télévision, graphiste et dessinateur humoristique, comédien et Clarinettiste, est également prix Sidney Bechet de l’Académie du jazz.

Il a joué avec de grands musiciens tels que Claude Luter, Maxim Saury, Buddy Tate, Henri Salvador, Al Grey, Buck Clayton, le Count Basie Orchestra, le Big Band de Claude Bolling, Sacha Distel, T.Bone Walker, Milt Buckner, Sergio Mendés, etc.

Passionné, showman, il a déjà séduit un large public au travers de plus d’un million d’albums vendus, avec ce son très personnel à la clarinette et toujours cette envie de partager cette élégante musique américaine des années 40 que vous retrouverez sur son nouveau CD Blue Indigo, qui vient de sortir chez Naïve.

 

 

 

Alors, quelques mots sur ce lieu magnifique qu’est le Château Dauzac, vaste domaine de 120 hectares comprenant le vignoble d’un seul tenant de 45 hectares et un magnifique parc.

La culture de la vigne est attestée dès le XVIIe siècle dans le registre des moines bénédictins de l’abbaye Sainte-Croix de Bordeaux, à laquelle est rattaché le domaine viticole.

En 1622, Jean Cousseau, procureur au Parlement de Bordeaux, achète le domaine.  En 1865, un riche négociant, Pierre Drouillard, fait de Dauzac l’une des plus belles exploitations viticoles du Médoc et laisse à sa mort un domaine dont « les vins sont excellents et d’un prix très considérable ».

La famille Wiebroock acquiert le domaine en 1841 et en fait un «  5ème Cru classé » dans le classement de 1855.

Le domaine est racheté à plusieurs reprises. En 1863  par Jonhson, en 1929 par  Jean-Jacques Bernat, et en 1988,  c’est la Maif qui en fait l’acquisition.

 

 

Depuis plusieurs années, Château Dauzac participe à la préservation de l’environnement et de sa biodiversité en tant que membre de l’association pour le système de Management environnement du vin de bordeaux Certifié ISO 14001.

Cadre merveilleux donc, avec un quasi été indien au soleil et une température estivale, ce qui n’a pas empêché une foule d’afficionados de faire le déplacement  –pour la plupart des abonnés au concept de Musique au Cœur du Médoc (MACM).

 

 

C’est dans l’enceinte du château et devant une salle comble que se sont produits les deux artistes dans un répertoire XIXe siècle assez varié. Au programme, Robert Schumman (1810-1856),  Faitaisiestuecke opus 73 . Zart und mit Ausdruck, Lebhaft, leicht, Rash un mit Feueur, suivi de Serge Rachmaninov (1873-1943) Elégie, Vocalise, Sérénade et Polka. Puis, pour finir, César Franck (1822-1890), Sonate en La majeur : Allegretto ben moderato, Allegro, Recitativo-Fantasia, Allegretto poco mosso.

 

 

À l’entracte, les invités de ce concert spécial présenté avec beaucoup d’humour par Christian Morin, dont la voix très connue sur Radio Classique les enchanta, bénéficièrent  aussi d’une présentation très intéressante des artistes et des compositeurs et durant laquelle il fit référence aux divers évènements historiques autour de ces compositions. Ne l’oublions pas, Christian Morin est bordelais et était donc sur ses terres. Un choix de parrain très judicieux de la part du MACM.

 

 

 

Les musiciens : Marie-Martine Bollmann et Mark Dobrinsky

 

 

Nous commencerons donc par Marie-Martine Bollmann

Après des études musicales au Conservatoire National de Région de Musique de Bordeaux, Marie-Martine Bollmann obtient la licence de concert à l’Ecole normale de Musique de Paris en 1982 dans la classe de Serge Petitgirard. Elle se perfectionne auprès d’Eliane Richepin, de Catherine Collard ainsi qu’ à l’Academia Chigiana de Siena en Italie, à la Musikhochschule de Freiburg en Allemagne et au Mozarteum de Salzburg en Autriche.

Pianiste soliste et chambriste, Marie-Martine Bollmann se produit en duo depuis 1997 avec le violoncelliste russe Mark Dobrinsky, ancien élève de Mtislav Rostropovitch, dans divers festivals en France, notamment au festival des « Pianos Folies » du Touquet, à la Petite Malmaison, au Mémorial Charles de Gaulles, au festival Musique au Cœur du Médoc (avec Jacques Liboutan, 1er flûte solo de l’ONBA), le Festival des Nuits romanes, à Gensac-la-Pallue, et dans différents théâtres des Nuits Europe, comme l’ Hurst Festival en Angleterre.

Elle joue également avec le saxophoniste et chef d’orchestre italien Federico Mondelci,  avec le violoniste Liza Kerob, super soliste au Philarmonique de Monte-Carlo ainsi qu’avec le quatuor Fauré de Paris, et des musiciens solistes de l’Orchestre National Bordeaux-Aquitaine.

Elle effectue des tournées en Italie et pour la société Musicale de l’Île Maurice, donne des concerts en France, en Allemagne, Italie, Portugal, au Maroc, aux Émirats arabes Unis, et dernièrement au Festival des Nuits Caraïbes, en Guadeloupe.

Une musicienne de renommée internationale qui conquit le public par sa grande technique, mais aussi par sa simplicité et sa gentillesse.  À noter son coup de cœur pour Gabriel Fauré, qu’elle partagea avec le public.

Nous avons demandé à Marie-Martine Bollmann et Mark Dobrinsky leurs premières impressions sur ce concept-concert un peu particulier :

Marie-Martine Bollmann- Mark DOBRINSKY

L’atmosphère de notre concert était vraiment chaleureuse !

Nous avons été tout d’abord accueillis par les organisateurs avec beaucoup de gentillesse.

Nous avons eu le privilège de rencontrer le célèbre journaliste de Radio Classique Christian Morin, qui a présenté notre concert avec beaucoup d’humour et d’anecdotes.

Ce fut une bonne idée de filmer le concert sur grand écran, afin que les auditeurs qui étaient au fond de la salle puissent mieux apprécier notre jeu.

Le public, nombreux, était attentif et visiblement connaisseur, ce qui nous a littéralement portés ! Que de belles émotions !

L’organisation de notre concert, suivi d’un délicieux cocktail et d’une dégustation de vin, était particulièrement réussie.

Le cadre du château de Dauzac, belle bâtisse dans son parc illuminé de soleil, se prêtait parfaitement à la musique.

En résumé, ce dimanche fut pour Mark Drobinsky et moi, une belle après-midi musicale qui m’a permis de retrouver avec grand plaisir Musique au Cœur du Médoc, association pour laquelle j’avais joué il y a quelques années.

Un grand merci de votre accueil, nous reviendrons avec joie !

 

 

Marie-Martine BOLLMANN ( pianiste)-Mark DOBRINSKY( violoncelliste) célébrant la fin du concert par un vin de l’amitié Château DAUZAC

Mark Dobrinsky est né à Baku, en Russie et forme un duo depuis plus de 20 ans. Il étudie le violoncelle avec Mstislav Rostropovitch au Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou, et remporte le 1er prix au Concours international de Munich. Il enseigne à l’Institut Gnessine et quitte l’URSS, en 1974, pour Israël avant de s’installer à Paris.

Salué par la critique comme un des maîtres du violoncelle, il bénéficie d’une notoriété qui ne nous a pas échappé et il a une fois de plus déployé toute son énergie pour livrer un concert de grande qualité au public qui le lui rendit bien par des tonnerres d’applaudissements. À noter que le violoncelle sur lequel il jouait fut fabriqué par le maître Carlo Antonio Testore, en 1748.

Mark Dobrinsky se produit avec des solistes prestigieux et célèbres tels que Renaud Capuçon, Patrick Fontanarosa A. Rabinovitch …et sous la conduite de nombreux chefs d’orchestre.

Il est l’hôte de divers festivals prestigieux et participe, notamment, au festival Martha Argerich, à Lugano, chaque année, au Lugano-Paris Festival à la Salle Pleyel, au festival Mozartum à Salzburg, au Pietrasanta Festival et aux festivals de Savoie et de Méditerranée.

Le prochain concert de Musique au Cœur du Médoc se jouera au Château Giscours, le 19 novembre.  Associé aux festivités pour les 30 ans de Musique au Cœur du Médoc , Pluton-Magazine couvre tous les concerts.

Musique au Cœur du Médoc vous invite donc à réserver vos places. Bon concert !

Christian MORIN entouré de l’équipe de Musique au Cœur du Médoc

 

 

 

 

Reportage Pluton-Magazine

Dominique LANCASTRE

Secrétaire de rédaction Colette FOURNIER

Musique au Cœur du Médoc

Photos Pluton-Magazine 

 

 

Related posts:

Laisser un commentaire

*