Les créations interculturelles d’Anggy Haif

Anggy Haif – Haute Couture

 

logopluAlors que le monde se disloque et s’effrite, nation contre nation, peuple contre peuple, religion contre religion, la Maison Anggy Haif remet les pendules à l’heure en nous présentant une collection hautement symbolique et interculturelle, où les couleurs, les coupes, les styles s’harmonisent. Une bouffée d’air dans un monde à la dérive où les préjugés contribuent à nous séparer.

Photos E.P Photografia

 

13640794_1238795719464177_107085561513768096_o 13585094_1238796092797473_3840740924400006813_o 13612210_1238796586130757_8385384830266837437_n

 

C’est au 62, Espace Christiane Peugeot, qu’aficionados, amis et fans du couturier s’étaient donné rendez-vous pour sa collection Haute Couture 2016, intitulée Rasyn R.A.S.Y. N, mais vous aurez compris qu’il joue ici avec la phonétique. Rasyn-Racine ou si vous préférez dans la langue de Shakespeare : Root. Rasyn-Racine-Root, un univers  où les matières brutes, lianes, calebasses, écorces d’arbres fusionnent avec les textiles modernes de la planète dans une explosion de couleur et un bouillon de culture.

 

 13567328_1238799179463831_2080570559693507452_n 13640866_1238796942797388_6306636526528831876_o 13615237_1238799266130489_5409114470562987175_n

 

Un parcours admirable : de Douala à Paris

 

Né à Douala, issu de la tribu Yambassa du Mbam Inougou, Anggy Haif s’amuse à habiller des poupées avec les chutes de tissus que sa mère couturière laissait tomber, lorsqu’il était enfant. Elle est aussi chanteuse traditionnelle et c’est par la musique que commence Anggy Haif. Repéré à Yaoundé par un photographe, il pose comme modèle. Puis, il s’y installe, découvre la danse contemporaine et la percussion. Il devient costumier pour sa troupe. Chant, danse, spectacle, des modèles à habiller, la troupe se développe et il se fait connaître. En 1997, il est repéré de nouveau par la réalisatrice Oswat lewat qui lui fait faire sa première émission en tant que créateur. En 1999, la chanteuse Sally Nyolo le sollicite pour la première partie de son festival Bitkusy.

 

13620997_1238797049464044_6453268455159628780_n 13620117_1238795889464160_844599398248466171_n 13603400_1238796862797396_7198192191119814025_o

 

 

Paris, le monde, la planète.

 

De fil en aiguille, ce qui est tout à fait normal pour un créateur, Anggy Haif tisse des liens. À partir de 2002, il devient incontournable. En 2005, il remporte le premier Prix Jeunes Créateurs lors d’un festival organisé au Niger par l’Alliance Française de Paris et obtient une bourse pour un stage de 6 mois avec la maison de couture Azzedine Alaia.

 

Anggy Haif
Anggy Haif

 

Il s’installe à Paris, capitale de la mode, et en 2006, il remporte le prix professionnel des trophées des Créateurs SEAT organisé au palais des festivals de Cannes. Mais, Anggy Haif ne se contente pas uniquement  de Paris, il voyage à travers le monde car son expérience lui permet de former des jeunes créateurs lorsqu’il part en résidence de création. Haïti, Brésil, Saint Domingue, Le Ghana, Centrafrique, comme la liste l’indique, sont des pays où de jeunes créateurs n’ont pas la chance ni les moyens financiers de développer leur art. Anggy s’implique dans la formation des jeunes issus des milieux défavorisés. Le créateur a aussi une vision très écologique et respecte les filières de commerce équitable et le maintien des métiers de l’artisanat.

 

13592722_1238798629463886_6620613961841823018_n  13603532_1238798479463901_7658320952547596423_o 13603357_1238798306130585_8017984676268926078_o

 

Des formations clés

 

À partir de 2012, en créateur conscient des difficultés du métier de la mode (car il faut le souligner, ce n’est pas une des branches des plus faciles et la concurrence y est souvent impitoyable), Anggy Haif se lance dans des formations. Il s’inscrit au ECP Business School of Management (Paris Fashion Factory). Prend des cours de marketing de luxe et de gestion d’entreprise de mode. Il suit la formation Mode Emploi-Créateurs et Entrepreneurs à la Fédération du prêt-à-porter féminin de Paris. Pour financer ses collections, il travaille comme conseil en vente aux Galeries Lafayette et au Printemps (Prada, Sonia Rikiel, Armani) et auprès des boutiques de luxes des aéroports (CDG).

 

13640788_1238797939463955_8508458963751702773_o 13645122_1238797859463963_8604228307803591806_n 13641244_1238798009463948_4607830192957126744_o

 

Anggy Haif, une maison aux symboles forts

 

En mélangeant les matériaux, en choisissant des couleurs vives qui symbolisent la joie et le soleil ; en pariant sur le métissage culturel, en mettant en parallèle les traditions et le luxe contemporain au service du dialogue entre l’art et la mode tout en privilégiant l’usage des matières naturelles traitées de façon écologique, la Maison Anggy Haif envoie des symboles forts dans une société qui cherche son équilibre.

 

13580512_1238797406130675_7179811246935982886_o 13600234_1238798222797260_7110874850836554170_n 13576714_1238797266130689_6744055970186877089_o

 

C’est toujours avec cette vision qu’il nous a présenté sa collection Haute Couture 2016 à l’Espace Christiane Peugeot, collection dont chaque pièce est une œuvre d’art dans laquelle les matières s’enchevêtrent pour former un modèle à la fois unique et planétaire. Une collection que vous avez pu découvrir tout en lisant cet article.

 

 

 

Interview: 3 questions à Anggy Haif

11924739_504473829718538_1102154492435296301_n

 Pluton-Magazine : Quel sens donnes-tu à Rasyn ?

Anggy Haif : Rasyn est une fusion des cultures, une interrogation sur notre identité, une réinterprétation des valeurs et des traditions.

Pluton-Magazine : Quelles sont les difficultés que tu rencontres en ce moment dans le cadre de tes créations ?

Anggy Haif: Les difficultés sont totalement financières car il n’existe aucune structure de soutien aux jeunes marques, donc c’est très dur de faire un défilé haute couture quand on n’a aucun financement, mais on se bat pour continuer à faire vivre la mode qui est notre passion, malgré les difficultés.

Pluton-Magazine: Quels sont tes projets ?

Anggy Haif: Mon projet est de trouver un moyen de financement pour pouvoir mieux me développer ou trouver un crédit pour finaliser ma boutique dans le marais et assurer le développement de mes lignes commerciales.

 

Témoignages

E.P Photographia

 

Artiste peintre : « ce que j’aime beaucoup et qui se rapproche de mon travail, c’est l’alliance entre les deux cultures au niveau de l’Europe de ce qui se fait aussi bien au niveau de l’Afrique. On veut souvent mettre des clivages entre les deux et là, c’est la preuve que le mariage est complètement possible et cela donne un métissage réussi et cela porte d’un côté la culture occidentale et d’un autre côté la culture africaine, et pour moi, quand c’est fait dans un endroit comme Paris, capitale de la mode : je dis chapeau.»

Jahel Broda (Mannequin) : « je n’en suis pas à mon premier défilé avec Anggy Haif, mais j’ai beaucoup aimé celui-là pour la diversité de sa collection.»

Anne-Charlotte Ménoret (Artiste-lissière): « Par ses créations avant-gardistes , Anggy Haif, nous a fait plonger lors de son défilé, dans son univers aux multiples réalisations à partir de différents matériaux, les calebasses, les textiles africains colorés, les lianes, les écorces d’arbres, le rafia, le cuir… portés par de sublimes mannequins maquillés à la façon tribale. En tant qu’Artiste-lissière, je ne peux que ressentir une très forte émotion devant la beauté des multiples œuvres d’Anggy Haif, qui nous imprègnent de sa culture Africaine, le Cameroun dont il est originaire.»

Laura le Corre (commissaire d’exposition): «  J’ai beaucoup aimé ce défilé qui m’a surpris. Je travaille depuis longtemps avec des plasticiens africains. Anggy fait de ses mannequins une oeuvre d’art.C’est l’alliance du génie avec la classe. On peut avoir le génie et manquer de classe. Il a mis l’Afrique à l’honneur, tout ce qui a de plus beau.C’est un vrai plasticien en vérité.»

Christiane Peugeot-Laura le Corre-Anne-charlotte Menoret-Masami
Christiane Peugeot-Laura le Corre-Anne-charlotte Menoret-Masami

 

 

Maison Anggy Haif Présentation

Remerciements

Pluton-Magazine remercie E.P Photografia . Vous pouvez consulter les photos E.Photografia sur sa page facebook

Anne-charlotte MenoretEspace Christiane Peugeot– La maison Anggy Haif –  Laura le Corre et ses collaborateurs.

Dominique Lancastre CEO

Secrétariat rédaction Colette Fournier

 

Related posts:

Laisser un commentaire

*