Salon Livres, Justice et Droit deuxième édition.

 

 

12193646_422714154586486_1253509034728009166_n-1Quel est le point commun entre Olivier Morice, avocat pénaliste au barreau de Paris, Marc Trévidic, juge au tribunal de grande instance de Lille, Pascale Robert-Diard, chroniqueuse judiciaire du journal Le Monde et Patrick Roger, directeur général de Sud Radio ?

Ils seront, entre autres, tous présents au second salon Livres, Justice et Droit qui se tiendra les 10 et 11 mars prochains à la Faculté de Droit de Toulon et du Var.

Nous vous avions parlé de cette manifestation l’an passé car elle nous paraissait intéressante et innovante. Le plateau était déjà de choix.

Cette année encore, la Faculté de Droit et Aurore Boyard (avocate au barreau de Toulon et l’une de nos chroniqueuses !) ont su réunir des professionnels, connus et reconnus du monde judiciaire, qui vont aller à la rencontre des particuliers et des professionnels.

1017034_538676736229007_349354626_n
Aurore BOYARD

Les thèmes des conférences nous touchent tous car ils ont trait à notre quotidien. Le vendredi matin sera consacré au monde de l’entreprise avec deux thèmes d’actualité : l’avocat en entreprise (qui sera peut-être bientôt une réalité en France) et la prise en compte du « burn-out » des chefs d’entreprise ou comment détecter en amont les trois D afin d’éviter des suicides parmi ces derniers.

Olivier Morice
Olivier Morice

Le vendredi après-midi va débuter avec une conférence relative à la parole de l’avocat dans et hors prétoire : un avocat peut-il parler de ses clients à la presse ? Dans quelle mesure peut-il « communiquer » sur ses dossiers ? Un avocat peut-il critiquer les magistrats et plus généralement le fonctionnement de la justice dans la presse ? Olivier Morice, qui vient d’être réhabilité par la Cour de cassation après que la France a été condamné par la Cour européenne des droits de l’homme, répondra à toutes les questions que l’on peut se poser.

Puis, sera abordé le sujet de la publicité et de l’avocat français. Car, oui, depuis quelques mois, les avocats français ont le droit de faire de la publicité. Mais comment ? Peuvent-ils mettre sur leur véhicule un slogan du style : vous avez raté votre mariage, réussissez votre divorce avec Maître X ? Autant de questions auxquelles il sera répondu.

La fin d’après-midi verra aborder le sujet incontournable, en France, de cette première moitié de l’année 2017 : les élections présidentielles…. Vu sous l’angle des institutions françaises par Olivier Duhamel, éminent constitutionnaliste. Il est d’ailleurs le parrain de ce second salon et se confiera sur son parcours dans le cadre d’un grand entretien dirigé par Patrick Roger.

La journée du samedi va s’ouvrir sur une conférence liée aux prisons françaises, animée par Stéphane Damian-Tissot, rédacteur en chef de la revue Sang-Froid ; un état des lieux et une projection vers l’avenir vont être effectués par des spécialistes de la question.

Marc Trévidic et Olivier Morice clôtureront cette matinée en abordant une question également d’actualité : le terrorisme est-il une fatalité ? La France, durement touchée à plusieurs reprises par des attentats, ne peut éluder cette interrogation.

Trévidic 2 (c) Bruno Klein
Marc Trévidic

 

 

Le salon verra également s’affronter des étudiants et des élèves avocats dans le cadre d’un concours d’éloquence dont le thème est directement tiré de la fête du Droit : droit et musique.

Les jurés et les assises, tel sera le sujet abordé par l’avant-dernière conférence du samedi. Nous pouvons tous être juré d’assises un jour ou l’autre, puisqu’il suffit d’être inscrit sur les listes électorales et d’être tiré au sort pour siéger dans une cour d’assises. Qu’en est-il ? Quels sont les rapports avec les juges professionnels qui siègent ? Quel est l’impact sur la vie « d’après » ? Autant de sujets qui seront abordés par un président de cour d’assises, un avocat général, une journaliste et un juré.

Enfin, la dernière conférence sera plus légère en abordant le droit et la fiction, et durant laquelle des écrivains et acteurs viendront nous parler de leurs expériences et de leur vécu face au monde judiciaire. Seront présents, notamment, Frédéric Bianconi, de la série « Engrenages » et Luc Frémiot, avocat général dont Marc Lavoine a joué le rôle dans le téléfilm « l’emprise ».

Alors, rendez-vous les 10 et 11 mars prochains à la Faculté de Droit de Toulon et du Var, Entrée libre et gratuite.

Informations pratiques: http://livres-et-droit.univ-tln.fr/wp-content/uploads/2017/02/Plaquette-Salon-Livres-Justice-Droit-2017.pdf

Le lien vers la page du salon : http://livres-et-droit.univ-tln.fr

 

ENGLISH VERSION

Sans titre (92)

 

What do Olivier Morice, Criminal Lawyer at the Paris Bar, Marc Trévidic, Judge at the Lille District Court, Pascale Robert-Diard, Legal reporter at the newspaper Le Monde and Patrick Roger, General Director of Sud Radio have in common ?

Among others, they will be present at the Second Book, Justice and Law Fair, which will be held on March 10th and 11th at the Toulon and Var Faculty of Law.

We told you about this event last year because it seemed interesting and innovative. The line-up was hand-picked.

Once again this year, the Faculty of Law and Aurore Boyard (Lawyer at the Bar of Toulon and one of our columnists!) have gathered known and recognized professionals from the judicial world who will meet individuals and professionals.

The themes of the conferences touch us all as they relate to our daily lives. Friday morning will be devoted to the world of business with two topical themes: corporate lawyers (which may soon be a reality in France) and taking into account the « burn-out » of executives or how to detect the three Ds upstream in order to avoid suicides.

The Friday afternoon will start with a lecture on the Attorney’s right of speech in and out of the courtroom: can an Attorney speak to the press? To what extent can he « communicate » on his files? Can an Attorney criticize magistrates and more generally the functioning of justice in the press? Olivier Morice, who has just been rehabilitated by the Court of Cassation following France being condemned by the European Court of Human Rights, will answer all the questions that could arise.

Then, the topic of advertising by French Lawyers will be addressed.  Because, yes, in recent months, French Lawyers have the right to advertise. But how ? Can they put a slogan on their vehicule, for example : your marriage failed, pass your divorce with « Lawyer X »? All these questions will be answered.

The end of the afternoon will address the unavoidable subject in France of this first half of 2017: the presidential elections …. Seen from the angle of the French institutions by Olivier Duhamel, eminent constitutionalist. He is also the sponsor of this second show and as part of a major interview will talk to Patrick Roger about his journey.

Saturday will open with a conference on French prisons, hosted by Stéphane Damian-Tissot, editor-in-chief of Revue Sang-Froid; an inventory of the situation and a projection towards the future will be carried out by experts in the field.

Marc Trévidic and Olivier Morice will close the morning by addressing an equally topical issue: is terrorism a fate? France, severely affected by attacks on several occasions, can not avoid this question.

The fair will also see students and lawyers compete against each other in a public speaking contest whose theme is directly drawn from the festival of law: law and music.

The jurors and the assizes court will be the subject of the penultimate conference on Saturday. We can all be jurors at the assizes court one day or the other as being registered on the electoral list is enough to be drawn to sit in an Assizes Court. What is it? What is the relationship with the professional judges? What is the impact on their lives « after »? These topics will be addressed by a President of the Assizes Court, an Advocate General, a journalist and a juror.

Finally, the last conference will be lighter because it addresses law and fiction, where writers and actors will come to speak to us of their experiences and what they have gone through in front of the judicial world. In particular, Frédéric Bianconi of the « Spiral » series and Luc Frémiot, attorney general whose role was played by Marc Lavoine in the TV movie « l’émprise » will be present.

So, go to the Faculty of Law of Toulon and the Var, March 10 and 11, free admission.

(Traduit du Français par Philip FITZGERALD)

 

 

Propos recueillis par Dominique Lancastre

Secrétariat rédaction Colette Fournier

Pluton-Magazine/2017

Informations pratiqueshttp://livres-et-droit.univ-tln.fr/wp-content/uploads/2017/02/Plaquette-Salon-Livres-Justice-Droit-2017.pdf

Related posts:

Laisser un commentaire

*