Yu Zhao nous conte l’année du Coq de Feu

 

Bonne Année du coq à vous tous !

恭喜發財,大吉大利!

Gong xi fa cai, da ji da li

16325620_740208276145767_579059614_o (1)
Timbre dessiné par LI Zhongyao pour la Poste de la France, édition 2017

Cette année, le nouvel an chinois commence le 28 janvier 2017 (Fête du Printemps). Le singe fera place au coq, symbole de la sensibilité, de l’esthétisme et parfois de l’orgueil…

Selon la légende populaire, le coq était un animal arrogant qui cherchait toujours à se battre avec les autres. Lorsque l’Empereur de Jade a décidé de distribuer les titres des années aux animaux, le coq fut délaissé à cause de son caractère belliqueux. Il s’est mis alors à chanter très tôt tous les matins, servant de réveil naturel aux hommes, ce qui était plutôt pratique dans ce temps lointain où l’électronique n’existait pas ! Ce mérite a valu au coq l’accord du dieu pour qu’il pose sa candidature à un des postes des douze signes astrologiques. La règle du jeu : premier arrivé, premier servi.

Au jour du concours, le coq s’est levé très tôt, mais le chien aussi. Tous les deux se sont précipités vers le palais céleste , en courant. En s’y approchant, voyant que le chien allait le dépasser, le coq a désespérément ouvert ses ailes pour voleter tant bien que mal, tandis que le chien, furieux, a sauté de toute sa force dans l’air pour attraper la queue du coq, en vain ! Le coq est arrivé à un pas d’avance que le chien, ce dernier a dû donc se contenter de la onzième place dans l’horoscope chinois. C’est pourquoi jusqu’à nos jours, dès que le coq et le chien se rencontrent, ils courent l’un après l’autre, et se battent avec fureur !

2017 sera-t-elle  une année faste ? Certainement ! Puisque le mot coq en chinois, ji 雞, est synophone du mot « faste » ji吉. Si vous êtes né(e) en 1909, 1921, 1933, 1945, 1957, 1969, 1981, 1993, 2005, ce sera probablement votre année (sauf si votre date naissance est du début d’année selon le calendrier occidental). Alors portez du rouge et soyez heureux !

Déjà, nous avons une belle nouvelle à vous annoncer. Saviez-vous que la Poste a édité une série de timbres rendant hommage aux signes astrologiques chinois, ceci pendant les douze dernières années ? – Et oui, dans la version française de la légende, le coq était arrivé le premier de tous les animaux, puisque le coq est aussi le fier symbole du pays gaulois !

En 2017, le cycle français recommence : dès le 28 janvier 2017, sera mis en vente un nouveau timbre sur le thème du coq, un dessin à l’encre somptueux, créé par le virtuose artiste franco-chinois Monsieur LI Zhongyao 李中耀, auteur principal de la série précédente.

Il signera cette belle édition au jour de l’an, ce samedi 28 janvier 2017 au Carré d’encre, 13bis rue du Mathurin, 75009, Paris, 10h-12h30, 14h30-17h.

Yu ZHAO  pour Pluton-Magazine 27/01/2017

(090111) -- PARIS, Jan. 11, 2009 (Xinhua) -- Chinese French artist Li Zhongyao attends the launching ceremony of the stamp designed by him marking the Jichou Year of 2009 in Paris, Jan. 10, 2009. The stamp with the image of ox was issued by the French State Post Bureau on Sautrday. (Xinhua/Zhang Yuwei) (yy)
Li Zhongyao

Li Zhongyao est professeur honoraire de l’académie des beaux arts de Nankin et de l’Université Normale des chemins de fer de Suzhou. Il est professeur du bureau de l’Education des Arts de la ville de Paris. Il a enseigné la calligraphie et la peinture chinoise à l’université Paris 13. M. Li est titulaire d’un D.E.A. d’arts plastiques de l’université Panthéon-Sorbonne (Paris I).

 

 

Autre article sur Yu Zhao: http://pluton-magazine.com/2016/08/01/lunivers-de-yu-zhao-artiste-peintre/

Related posts:

Laisser un commentaire

*