Réouverture de la plus grande bibliothèque du monde arabe en France.

 

C’est en présence du premier ministre Bernard Cazeneuve, du président de l’IMA Jack Lang et du ministre koweïtien de l’information, du directeur de l’Ima Mojeb Zahrani , de quelques personnalités et ambassadeurs, que la bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe a ouvert ses portes le 30 mars 2017 après trois ans de rénovation.

 

Une rénovation tant architecturale que documentaire et informatique de cet édifice érigé  il y a trente ans par l’architecte Jean Nouvel et qui a été financée, par l’état koweïtien.

 

La Tour des livres imaginée par Jean Nouvel, aussi emblématique que les moucharabiehs, retrouve toute sa splendeur. Cet élément architectural qui s’élance du premier au septième étage, inspiré par le minaret de Samarra en Irak, est une réinterprétation moderne de la parabole de l’ascension vers le sommet du savoir et de la spiritualité. La bibliothèque est un lieu prestigieux de transmission des savoirs scientifiques, d’échanges philosophiques, religieux de controverses intellectuelles, de littérature et de rivalités poétiques. Comme toutes les bibliothèques, elle ne représente rien d’autre que l’amour et le respect du livre et la passion pour la lecture.

 

 

La bibliothèque de l’IMA (Institut du Monde Arabe) a déployé maints efforts pour valoriser sa riche collection acquise en 30 ans en améliorant son accessibilité sur place et en ligne. Elle est ouverte, pour la première fois depuis son inauguration en 1987, tous les dimanches et propose un service de prêt à domicile sur abonnement payant.

 

Elle offre, grâce à un partenariat avec la Bibliotheca Alexandrina en Egypte, son fonds numérisé exceptionnel et accessible par son catalogue en ligne.  C’est désormais la plus grande bibliothèque de France sur le monde arabe en accès libre. Elle possède 3 salles de lecture sur 3 niveaux pour 150 places assises.

 

 

 

C’est 100 000 ressources tous supports confondus ; dont une moitié en langue arabe et l’autre moitié en langues occidentales. C’est aussi plus de 70 000 livres, de 1000 revues, de 16000 belles éditions rares et prestigieuses d’une grande valeur patrimoniale (Les Mille et une nuits traduit par Dr J.C Mardrus, un Coran ayant appartenu à Rimbaud et à son père), de 6000 documents anciens et de ressources électroniques et multimédias sur l’ensemble de la culture et de la civilisation du monde arabe que la bibliothèque met gratuitement à la disposition des chercheurs et du grand public.

 

Fatima Chbibane

Pluton-Magazine/2017

Photos IMA

 

Autre information: 

Institut du Monde Arabe 1, rue des Fossés Saint-Bernard, Place Mohammed V,75 236 Paris Cedex 5.

 

 

 

 

Related posts:

Laisser un commentaire

*