Les Pianissimes: Bruno Philippe et Tanguy de Williencourt

.

Pluton-Magazine continue sa présentation de la saison musicale 2017-2018, et après le Médoc, s’est arrêté à Paris pour assister au deuxième concert des Pianissimes 2017-2018. Concert donné à la salle Cortot dans le cadre du lancement du nouveau CD de Bruno Philippe et Tanguy de Williencourt.

 

Créé en 2005, Les Pianissimes est avant tout l’histoire d’un petit groupe de personnes passionnées par la musique et désirant la partager avec le plus grand nombre. Le concept est de présenter, sous la forme d’un festival et d’une saison de concerts, de jeunes musiciens, avec pour objectifs de dépoussiérer le concert classique, de diversifier son public et de soutenir les jeunes talents.  Ces concerts sont donnés sans entracte et favorisent l’échange entre musiciens et public.

 

La Saison des Pianissimes se déroule toute l’année, à Paris et en région lyonnaise, et se termine en point d’orgue par le Festival à Saint-Germain-au-Mont-d’Or (69). La troisième édition aura lieu du 16 au 24 juin 2018.

 

Mais revenons, si vous le voulez bien, à la Salle Cortot. Restaurée en 2001 grâce au soutien du ministère de la Culture et de Madame Liliane Bettencourt, la salle Cortot fut inaugurée en 1929 et porte évidemment le nom du grand musicien Alfred Cortot. (1877- 1962).

Malgré un petit retard, le temps que le public se mette en place dans cette salle merveilleuse et à l’acoustique presque irréprochable, nous avons pu glaner ici et là quelques commentaires dans le public, qui soulignent bien l’intérêt pour ce concept.

« C’est généralement très bien. Les musiciens interviennent et échangent, disent toujours quelques mots », dit une jeune dame à son compagnon.

Une femme reproche à son mari d’avoir choisi la plus mauvaise place. Mais, cela a son importance car chez Les Pianissimes, on s’installe à sa guise et il n’y a pas de numéro de place. Et donc, elle n’avait pas tout à fait tort.

 Le début du concert calma les esprits et les organisateurs ne pouvaient qu’être très réjouis de voir une salle de concert remplie.

La découverte de la musique de Wagner, lors d’un voyage à Bayreuth, est un tel choc qu’Alfred Cordot décide de devenir chef d’orchestre. De retour en France, il convainc la comtesse Greffulhe de financer la première exécution du Crépuscule des Dieux en France, qu’il dirige lui-même, le 15 avril 1902 : c’est un triomphe. Il sera répétiteur au Festspielhaus de Bayreuth, en 1901. ( sce http://www.ecolenormalecortot.com/ecole-et-etudes/historique/

La référence à Wagner n’est pas anodine car Richard Wagner était bien entendu au programme ce vendredi 20 octobre. Olivier Bouley, de l’équipe de Les Pianissimes, présenta les musiciens, sans oublier l’histoire de la salle Cortot  et quelques mots sur la programmation.

En duo et avec une très grande complicité musicale, Tanguy de Williencourt au piano et Bruno Philippe au violoncelle se firent entendre dans la transcription pour piano et violoncelle de Carl Czerny de la Sonate à Kreutzer opus 47 de Ludwig van Beethoven  (Adagio sostenuto- Presto- Andante con Variazioni – Presto.

Mais, le public a pu apprécier, auparavant,  chaque musicien séparément.

C’est sous de grands applaudissements que commença le concert avec Bruno Philippe qui interprétait Jean-Sébastien Bach. Suite n° 1 en sol majeur pour violoncelle seul (Prélude- Allemande- Courante-Sarabande-Menuet I& II – Gigue.). Une prestation très applaudie et très appréciée par le public. Un Bruno Philippe très brillant dans cette interprétation et qui transporta toute la salle, qui était comble.

De son côté, Tanguy de Williencourt nous proposait Richard Wagner. Avec transcriptions pour piano de Franz LISZT (Chœur des pèlerins (Tannhäuser) – Chœur des fileuses (Vaisseau Fantôme) – Ballade Senta (Vaisseau Fantôme) – Prélude (Tristan et Isode, transcription de Williencourt – Mort d’Isolde (Tristan et Isolde). Là encore, un tonnerre d’applaudissements. Un public conquis par ces deux musiciens dont nous vous proposons de découvrir, ci-dessous, le parcours, et qui se sont rencontrés il y a 7 ans au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, pour déchiffrer ensemble les merveilles du répertoire de musique de chambre.

 

Ludwig van Beethoven (Compositeur) Franz Schubert (Compositeur) Bruno Philippe (Violoncelle) Tanguy de Williencourt (Piano) CD album Paru le 22 septembre 2017

Bruno Philippe. Après des études au CRR de Paris auprès de Raphaël Pidoux, il est reçu à l’unanimité, en 2009, au CNSMD de Paris, dans la classe de Jérome Pernoo, et intègre la classe de musique de chambre de Claire Désert. Par la suite, il participe aux masterclasses de David Geringas, Steven Isserliss, Gary Hoffman, Pierter Wispelwey et Clemens Hagen, au Mozarteum de Salzburg. Depuis 2014, il étudie en Allemagne, à la Kronberg Academy, avec Frans Helmerson. En 2015, il est nommé Révélation Classique de l’ ADAMI. Il est notamment lauréat du concours international André Navarra 2011, du concours international de l’ARD de Munich 2014. Et du concours Reine Elisabeth de Bruxelles 2017.

Musicien complet, soliste remarqué et chambriste recherché, Tanguy de Williencourt est invité dans de grandes salles telles que la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, de Berlin ou de Paris ainsi que dans des festivals comme le festival Chopin, à Nohant. Titulaire de 4 Masters au CNSM de Paris (2015) dans les classes de Roger Muraro, Claire Désert et Jean- Frédéric Neuburger, il est également distingué par Les Fondation Blûthner et Banque Populaire. En 2016, il reçoit le double Prix du Jury et du Public de la société des Arts de Genève, est nommé «  Révélation classique » de l’Adami, puis lauréat de la Génération SPEDIDAM 2017-19. Sa discographie compte deux enregistrements avec le violoncelliste Bruno Philippe – Brahms/Schuman (Evidence Classics), Beethoven/Schubert (Harmonia Mundi – ainsi que l’intégrale des transcriptions pour piano Wagner/Liszt en double Cd (Mirare).

Le concert se termina par une séance de dédicace du nouveau CD.

 

 

Pluton-Magazine/2017

Remerciements: Les Pianissimes

Photo: Les Pianissimes

Le prochain concert des Pianissimes aura lieu le 13 novembre 2017, et Olivier Bouley reçoit Vikingur Olafsson.

Liens des musiciens.

Tanguy de Williencourt: http://tanguydewilliencourt.fr/fr/concerts

Bruno Philippe: https://www.facebook.com/cellobruno/

 

 

 

 

 

Related posts:

Laisser un commentaire

*